mercredi 24 février 2010

De retour à Cuautla

Attention, pommm pom pommmmmm !!!!!


video

Sans commentaire, on attends les vôtres !

mardi 23 février 2010

Merida

En partant de Puerto Morelos, nous sommes passés par Ek Balam. Dans ce site préhispanique, nous avons rencontrés d'autres voyageurs bien sympathiques et Charlotte a été étonnée de découvrir une rampe pour fauteuils roulants sur la pyramide centrale.



A Mérida, nous avons été charmés par la Zocalo rempli de pigeons, le Carnaval, l'exposition de Dali et le Zoo.












Après Merida, nous sommes passés par Celestun pour voir les flamands roses dans leur habitat naturel. La plage était couverte de trésors et le ciel tacheté de rose.


De Celestun, le vent nous a poussés jusqu'à Isla aguada, puis à Coatzacoalcos, Catemaco, Puebla et finalement Cuautla pour le parachutisme.

On vous mettra plus d'images plus tard. À bientôt !

mercredi 17 février 2010

Un invité sur le blog

Mon voyage au Mexique, Février 2010, par Martin Roberge

Comme pour tout le monde, des petites vacances, ça fait toujours plaisir. C’est ainsi que je m’envole en solo, direction Cancun. Pour joindre l’utile à l’agréable bien sûr, pourquoi ne pas rendre visite à mon ami le beau Réjean et bien sur la petite famille. A mon arrivée Dans mon tout inclus Holiday Inn Cancun, je me permis de constater la blancheur des murs et la plage assez simple merci, lorsque tout à-coup surgit dans le hall de l’hotel le beau Rej, sortant de nul part, il était mon sauveur. Il me regardait et était étonné de voir ce qu’était un tout inclus. Peu importe, nous nous sauvions à grands pas de ce concept assez pimpant. Ci-contre la photo

Photo de mon Hôtel

Et de mon guide pour les 2 prochains jours.

Assez convaincant!!!

Il est agréable d’avoir un interprète espagnol dans un pays comme le Mexique vous savez! C’est ainsi que nous visitons Cancun-centre là où se situe le Hard rock Café et le coco Bongo, bar célèbre et spot super pour le night life. Comme on le sait mon guide désire sortir des sentiers battus et retourner dans sont petit nid hors de la ville (Puerto Morelos). Par souci de simplicité mon guide propose de s’y rendre sur le pouce, c’est ainsi que nous traversons la ville de Cancun, à bord de grosses américaines climatisées et le petit village dans la traditionnelle boîte de pickup, conduit par de drôles de types…

J’avais bien hâte de voir leur petit havre de paix, les gitans du futur!

Superbe propriété, bel aménagement paysagé, toit de paille, qui laisse entrée quelques rayons de soleil, puits suspendu adjacent, parfait pour le amants de la nature, des lézard en tous genres y jacassent en tout temps, lits avec moustiquaire inclus. Cause de la vente une autre ville nous attend. Mais on s’y sent si bien, que voulez vous!

A mon arrivée j’ai été reçu comme un roi par 3 ravissantes dames. Nathalie, Ève, Charlotte nous y attendaient, quels sourires radieux, dès là, je fus envouté par la splendeur du regard d’enfants qui étaient épanouies comme des fleurs qui découvrent le soleil. L’enthousiasme de leur nouvelle vie est contagieux, c’est ainsi que j’eus droit à mon petit lexique espagnol/français, des histoires captivantes, et des activités amusantes.

Le soir venu nous avons fait visite de la petite ville de Puerto Morelos, petite visite au bar local où le barman connaissait déjà Réjean nouvellement arrivé. Une couple de cerveza et de téquila et nous voilà partis et ce, sans paye,r au grand détriment des mexicanos qui riaient des beaux gringos un peu lunatiques.

Le lendemain la petite famille avait décidé de m’amener dans les Siete bocas, genre de rivière souterraine (rien de rassurant)


Arrivés sur place, nous constatons les trous dans lesquels nous devions entrer. Ève, qui ne semblait pas trop effrayée en disant quelle ne voulait pas mettre de ceinture de flottaison, est devenue soudainement un peu inquiète à la vue de ce trou où flottaient des insectes et de la poussière. C'est ainsi que nous nous y lançons avec un peu d’appréhension. Comme on dit, ça parait toujours pire, aussitôt à l’intérieur nous prenons un malin plaisir à profiter de toute cette beauté et à constater la force de la nature. Car il ne faut pas oublier qu’avant, la mer était au-dessus de cette grotte et qu’elle inondait le terrain où on marchait 5 minutes plus tôt.

Quelle ne fut pas ma surprise de voir Réjean sauter d’une 20aine de pieds dans un des trous, et ce à côté de nous. Ève, toute excitée de voir sauter son père, s’élance comme si elle avait fait ça toute sa vie, et une et deux et 3 fois plutôt qu'une !

En plus, les petites coquines se permettre de corriger leur mère en ce qui à trait à la langue espagnol. Elles sont presque espagoles en 8 mois, pour ma part ça prendrait plutôt 8 ans. Hihi!

Le soir même, j’ai vraiment pu mieux comprendre pourquoi ils peuvent se permettre de voyager ainsi. Vous connaissez l’exploitation des enfants, voilà ! j’ai même des preuves de ces pauvres enfants surpris sur leur lieu de travail et ce, bien sûr, a l’inssu de leurs supposés parents dis soucieux de leurs bien-être.

Blague à part, j’ai vraiment apprécié la compagnie de tous et chacun. Vous formez une famille extraordinaire, j’ai été attristé de devoir vous quitter ainsi, mais que voulez vous toute bonne chose à une fin. Mais pas tout-à-fait dans ce cas car il me restait bien un gros 5 jours dans mon tout inclus, alors pourquoi ne pas en profiter ? J'étais très septique tant qu’au plaisir que pouvait me procurer ce tout inclus en solo, mais quelle ne fut pas ma surprise de rencontrer des gens formidables et ce, à quelques instants de mon arrivée au bar de l'hôtel. Surprenant la vitesse à laquelle il est possible de socialiser avec des gens, de Victoria, Montréal, Gatineau, Québec, Mexique, Argentine, et même un voisin qui habite à 10 maisons de chez moi que je ne connaissais même pas, et même un de mes meilleurs clients de Québec sur une plage éloignée, et plus encore…

Voici quelques photos, de mon séjour (fatiguant un tout inclus...)

Oups… j’étais en train d'oublier que ce n’est pas mon blog!

Sur ce, je vous souhaite, à toutes et à tous la chance d’aller voir nos amis car c’est une chance de connaître une famille mexiquebecoise aussi chaleureuse.

Au plaisir!

Martin Roberge

jeudi 11 février 2010

Puerto Morelos ; suite et fin !

Dany a construit sa maison lui-même, dans la Selva.



Un lieu paisible, un après-midi entre amis...


La maison de Cecilia, celle que nous avons louée, est aussi un endroit paisible.


Et nous y avons reçu notre première visite du Québec ! Martin a passé 2 jours avec nous et nous a offert 2 luxes du Québec : une bouteille de bon vin et une canne de sirop d'érable !!! Yé !!! Dès le lendemain, on s'est fait des crêpes ! Puis nous sommes allés au Cenote 7 bocas.

P.S. pour ceux que les voyages font rêver... allez faire un tour, réel ou virtuel,
à la boutique de Martin à St-Romuald (Lévis)
http://www.importteck.com/



De Charlotte

Bonjour, nous allons vous parler du Cenote 7 bocas (7 bouches). Ce cenote est un genre de lac sous-terrain à 7 entrées en forme de puits, c’est pourquoi nous l’appelons cenote à 7 bouches. C’est un très très beau cenote. Ils fournissent des vestes de sauvetage et une tripe à chaque entrée. Un conseil : Apportez votre masque d’apnée pour voir en dessous de l’eau. Vous verrez peut-être des poissons. Cette journée, Martin était avec nous et il a vu un gros poisson mais pas autant gros que celui de Puerto Morelos !!! Au cenote, Ève a vu un rayon de soleil qui allait très creux. Ève a dit Woitatawe !!! Nous avons aussi vu une ruche d’abeilles à une des entrées.



Le soir, nous sommes allées faire des pizzas avec Cécilia (la fille qui nous loue la maison). Moi et Ève avons fait des pizzas dans son restaurant. C’était super ! Il y avait beaucoup de clients. Ça ça veut dire qu’on a fait beaucoup de pizzas. À la fin, elle nous a dit « Faites votre pizza à la saveur que vous voulez » On était très contente. Moi, j’ai mis fromage cheddar et du fromage bleu, du jambon, des olives et de la tomate. Ève a mis du fromage, du jambon, des tomates et des olives. Les deux pizzas étaient bonnes.

Hasta pronto !

samedi 6 février 2010

Puerto Morelos


Nous prenons actuellement une pause d'une dizaine de jours dans un petit village du Yucatan au Mexique. C’est au tour des filles de vous écrire.

De Ève :
Aujourd’hui j’ai vu un gros poisson. J’ai aussi vu des pêcheurs qui lançaient des morceaux de poisson dans l’eau. Les pélicans se chicanaient pour les avoir.

Ève xxx

De Charlotte
:
Bonjour, je vais vous présenter notre maison et notre village.

La maison est belle, elle a une belle véranda et une cour avec beaucoup de petits et de gros lézards. Le toit est en paille.


Une fois, je balayais sur la véranda et j’entends, poc !, qu’est-ce que c’est ? Je regarde autour de moi et je vois un petit lézard. Le lézard ne bougeait plus, nous nous disions qu’il était dans les pommes puisqu’il était tombé du toit. Mais finalement il était mort. Pauvre petit lézard même si il était laid.



Le petit village de Puerto-Morelos est un petit peu mort mais c’est beau. Il y a beaucoup de québécois et de québécoises. Il y a aussi une maison de la culture où nous sommes allées pour faire un cours d’alimentation et un cours d’arts plastiques. Nous avons rencontré une québécoise qui s’appelle Danielle. Elle est très gentille et elle fait des sculptures de sable super belles. Mais avant elle était prof d’arts plastiques, ça éclaire un peu le mystère.

Bye bye xxx Charlotte