vendredi 13 novembre 2009

Volcán el Pacaya, Guatemala

Difficile mais... Wow!!!


video

Comme je le disais au début du petit vidéo, le sommet du volcan est à 2552 mètres d'altitude du niveau de la mer. Quelle aventure! La journée précédent l'excursion, je suis allé prendre des infos pour savoir si les filles pouvaient monter. Sin problemas, m'a-t-il dit! Finalement, ce fut plutôt difficile, pas seulement pour Charlotte et Eve mais pour les parents. Nous avons quitté Antigua dans un minibus vers 14h30 avec 8 autres touristes pour monter le volcan. Rendu à l'endroit où nous laissait le chauffeur, une ribambelle de jeunes guatemaltèques nous attendaient pour nous louer des bâtons de marche ( 5 quetzal, 0,75$). Je vous dis que ça valait la peine de les prendre. Notre guide Claudio nous explique que nous grimperons 4km pendant 2h pour arriver près du sommet du volcan où nous devrions voir une rivière de lave couler. Au départ, tout se passe bien. Les filles marchent d'un bon pas et semblent prêtes à gravir la montagne. Après une heure de montée, nous commençons à tirer de la langue mais nous n'avions encore rien vu parce que nous marchions dans la forêt sans sentir le vent qui allait nous rendre la vie un peu plus difficile. Ça y est le vent se lève et déjà nous devons lui résister pour continuer la montée. C'était magnifique de voir le sommet au loin mais difficile de s'imaginer que nous allions l'atteindre. Les dernièrs 40 minutes furent atroces, difficile de respirer. Je me préparais à redescendre avec les filles et je ne croyais pas qu'elles allaient réussir. Chaque pas devenait de plus en plus lourd et le terrain se transformait en épaisses croûtes de lave refroidies. On trébuchait, on s'écorchait les mains sur les roches inhospitalières. Nous étions épuisés et n'avions toujours pas vu cette maud.... lave. Tout à coup, la chaleur du sol devint de plus en plus dense. Entre les rochers apparaissent des failles incandescentes et enfin la récompense... Une rivière de lave rouge coulait à quelques mètres de nous et nous réchauffait.

Ce n'était pas terminé, maintenant, il fallait redescendre et ce n'était pas plus rigolo! De plus, le soleil se couchait et la noirceur et le froid arrivaient rapidement. Pendant la descente, les jambes fatiguées se faisaient moins sures. Je demande à Nathalie si elle a ramassé une roche et j'ai peine à entendre sa réponse dans le vent hurlant "OUI, cri...!!%#£**!" Nous avancions à lueur des lampes frontales et des étoiles. La vallée étaient remplies des lumières de la vaste Guatemala ciudad. Les cuisses brûlantes et les genoux vacillants devaient poursuivre leur travail sur le sentier parsemé de roches, de racines et de crottin de cheval. Arrivés au village à la base du volcan, les enfants nous assaillent à nouveau pour récupérer leurs bâtons. Le bus nous attend pour nous nous ramener à Antigua. Nous avons encore 1h45 à faire sur une de ces routes montagneuses qui donne mal au coeur. Nous arrivons enfin à 21h00, exténués.

Woow! Quelle aventure ! Grandiose ! Difficile ! Inoubliable !

Un bravo particulier à Charlotte et Ève qui ont persévéré et fait la randonnée jusqu'au bout ! Nous sommes à la fois surpris et fiers.

Réjean




7 commentaires:

  1. Wow, toute une randonnée!

    Les dernières images, avec le bruit de fond en plus,sont impressionnantes.J'imagine quel effet ça a du vous faire après tous ces efforts.

    Bravo les filles,vous êtes bien courageuses!

    RépondreSupprimer
  2. Merci encore de partager tout ceci avec nous et bravo à toute la famille pour cette expédition particulière et difficile. L'odeur du souffre qui se dégageait devait être insupportable!
    Encore une fois bravo les braves!!!

    Lorraine et Camille

    RépondreSupprimer
  3. Bravo pour votre ascension.
    Cette fois, je vous pose la question : si je sais où vos prenez vos splendides images, où prenez-vous votre tout aussi splendide musique ?
    Encore une fois, merci de nous faire partager votre expérience.

    Gaétan & Angèle

    RépondreSupprimer
  4. Wow! Bravo les filles!
    Merci encore de partager cette belle aventure avec nous!
    je vous embrasse tous!
    Nanouch

    RépondreSupprimer
  5. c'a bouille de bonheure quel expérience épouftouflame FÉLICITATION A VOUS MES GRANDS EXPLORATEURS et a bientot Pat xx

    RépondreSupprimer
  6. Superbe!!! tout est superbe!!!! et la musique.....envoûtante!! Merci!
    Effort=récompense!

    Amitiéxox
    NM2F2T 8-)

    RépondreSupprimer