jeudi 27 août 2009

Las ruinas de Malinalco

De nouveaux membres se joignent à nous: Lyne et Nicolas nous aurons donné le coup d'pied au... pour nous lancer dans cette aventure. ¡Muchísimas Gracias! Aussi, un salut tout particulier à Gaston Chevary, des Iles de la Madeleine et Jean et Anne, les nouveaux propriétaires de la maison à Champlain. En passant, dites-vous que nous sommes très conscients que la Fête du travail approche et que cette fête signifie... travail, école, quotidien, routine, épicerie, devoirs, garderie, embouteillage, automne, hiver, neige, fretttttt... Y faut absolument profiter du temps présent et c'est ce que nous ferons jusqu'en juin prochain.

Pour les prochains messages, nous vous ferons faire un tour de calèche de Malinalco. Attachez vos tuques (désolé!)! Petit clin d'oeil à Lyne et Nicolas: Les Ruines de Malinalco

Malinalco vient du Náhuatl Malinalxoch de malinalli et xotchitl (fleur), ce qui signifie fleur de Malinalli. Malinalxoch est une déesse aztèque qui dominait les animaux et qui n'avait pas une très belle réputation. La zone archéologique correspond à un lieu où venaient les guerriers aztèques pour être ordonnés soit comme guerrier de l'aigle ou guerrier du jaguar. Pour passer cette épreuve, ils devaient passer 13 différents niveaux et monter 354 marches. Pendant l'initiation, on perçait leurs nez avec soit une griffe d'aigle ou de jaguar. Le sang coulait dans un réceptacle creusé à même le sol et constituait une offrande et était ensuite consommé par les prêtres. Menoum! Menoum! Ce site est également reconnu pour ses sacrifices humains où le coeur des sacrifiés étaient extirpés de leur corps... wach!!!

Autres temps, autres moeurs... Heureusement pour nous!

Sérieusement, de visiter ce site tôt le matin, nous a permis de nous imprégner de l'énergie du site et d'admirer le paysage en toute tranquillité. Nous étions les seuls ce matin là à être montés au centre cérémonial.
Guérrier jaguar

video

6 commentaires:

  1. Belle promenade, douce musique, nos petites-filles sont à la découverte de l'histoire du Mexique. Merci Réjean ! Oui nous reprenons tous la routine et il gèle déjà la nuit .À chacun sa mission...Grand-maman Lise.

    RépondreSupprimer
  2. Merci de nous avoir montré ce lieu magnifique. Je crois que cela serait un excellent endroit pour tenir un camp d'arts martiaux (internes ou externes)...avec la montée des marches à chaque matin! Se tenir, immobile, une heure sur l'estrade principale... Quel entraînement. Mais je vais continuer mes cours plus «ordinaires» ici au Centre de Yoga et à la ville de Lévis. De quoi avait l'air un guerrier de l'aigle? Continuer de découvrir et de nous approvisionner en merveilleux. Robert

    RépondreSupprimer
  3. Notre passage à Malinalco est encore tout frais dans nos têtes! C'est bien de voir que les Aztèques n'ont pas redécoré depuis les 3 dernières années...Hi!hi!hi! Continuer de faire le plein d'images et d'énergie!

    Line et Nicolas!

    RépondreSupprimer
  4. On fait un petit test car on a de la difficulté à publier nos commentaires...

    On vous aime gros ! xx

    RépondreSupprimer
  5. Le site des ruines à l'air vraiment féérique et surtout pas trop bondé de touristes! Merci pour le film et ne perdez pas la motivation pour le blog, on est là et on lit!
    bisousbisous

    RépondreSupprimer
  6. Merci à toi aussi Nathalie ! Quelle bonne idée de gravir cette montagne sacrée au lever du jour ,à petits pas dans le silence.La montagne a toujours été un endroit de prédilection pour ceux qui veulent se rapprocher de Dieu. Dans notre culture on peut penser à Moïse qui a reçu l'ordre d'y monter pour recevoir les tables de la loi , et à Jésus qui l'a choisie pour présenter son plus grand discours: le Sermon sur la Montagne, les Béatitudes.Tendresse, maman.

    RépondreSupprimer